Picquier Logo Picquier
Les Livres
NouveautesRecherche ThematiquePartenaires Point de VenteEspace ProfessionnelsForeign Rights

Catalogue

Auteurs

Traducteurs

Illustrateurs

Bibliotheque ideale

Index Alphabetique


Evenements

Le 3 mai prochain
Le 3 mai prochain
Olivier Barrot évoquera Don Quichotte sur le Yangtsé en compagnie de Myriam Kruger, la traductrice de l'ouvrage, dans son émission "Un livre un jour" sur France3.

Yan Lianke
sur la liste des finalistes du Man Booker International Prize pour Quatre Livres Quatre livres

Le nom du lauréat sera annoncé le 16 mai.

Pour en savoir plus :
Man Booker International Prize

Prix Hans-Christian Andersen 2016
Prix Hans-Christian Andersen 2016
L’écrivain chinois, CAO Wenxuan vient d’obtenir le prestigieux « Prix Hans-Christian ANDERSEN », surnommé le « Petit Prix Nobel de Littérature » puisqu’il consacre tous les deux ans au niveau mondial, le meilleur écrivain vivant pour le public jeunesse (le britannique David ALMOND l’a obtenu en 2010 et le dernier lauréat, le japonais Uehashi NAHOKO, en 2014).

Le titre Bronze et Tournesol, paru aux éditions Picquier Jeunesse en 2010 est le seul titre traduit en français. Une nouvelle édition sera disponible en librairie le 19 mai prochain.




Catalogue

Revenir à la liste

La Femme qui dort de IKEZAWA Natsuki

Lire un extrait du livre :
pdf file iconFemme qui dort(97 KB)

IKEZAWA Natsuki
La Femme qui dort
Traduit par Corinne Quentin

Collection Japon
120 pages / 17,00 € / ISBN : 2-8097-0116-6

Les histoires d'Ikezawa Natsuki nous entraînent, du Brésil à l'île d'Okinawa, dans des voyages amoureux, tout à tour réalistes et oniriques. Elles nous emportent dans des contrées, à mi-chemin du réel et du songe, où des forces anciennes sont encore à l'oeuvre et influent sur les vivants. Elles nous parlent de la mystérieuse sémantique des rêves, de la fraîcheur vivace des sentiments surgie intacte de l'épaisseur du temps. Dans les aventures que traversent ses personnages se révèle le lien qui nous lie au passé et aux secrets les plus lointains. Mine de rien, le quotidien s'enchante alors d'une magie inattendue, d'une beauté puisant aux sources de la vie.
Le regard que porte Ikezawa sur ses frères humains est à la fois espiègle et rempli de bonté. Son univers nous est très proche, et pourtant, il y suffit parfois d'une parole pour que la face du monde s'en trouve changée.
Sortie en mai 2009


La MaisonContactsCreditsHaut de page
Pour recevoir par courriel la lettre d'information, cliquez ici